l'Association des artisans de ceinture fléchée de Lanaudière

Rejoignez-nous ...

facebook icone2b      logomail

Calendrier 2016-17

ICI VOTRE ...

pub1

bout artisans bout avendre bout apreter bout votrelien

Artisans-es

Artisane France Hervieux

Bonjour,
Je suis artisane en fléché traditionnel depuis 1989. Mes parents étaient marchands de tissus et très tôt,
j’ai développé le plaisir de toucher aux fibres et aux différentes étoffes. La laine demeure mon matériau privilégié. Grâce à une passion partagée avec mon époux Claude St-Jean pour le patrimoine et l’histoire locale, je me suis intéressée au fléché et à son histoire : comme patrimoine immatériel mai aussi comme patrimoine textile élaboré par des femmes.


Je donne des cours, des animations et des démonstrations. Je suis invitée régulièrement au Musée de la Maison Saint-Gabriel à Montréal. Plusieurs années, j’ai été présidente de cette association, ce qui m’a amenée à organiser le lancement du livre « Histoire et origines de la ceinture fléchée traditionnelle dite L’Assomption » et quelques expositions collectives des membres.

En 2004, au Musée d’art de Joliette, j’ai été commissaire pour l’exposition : Un symbole de taille, la ceinture fléchée dans l’art canadien. 


J’ai reçu le Prix Pierre-LeSueur par la Ville de L’Assomption en 2000 pour mon travail de diffusion, de transmission et de vulgarisation face à ce savoir-faire qu’est le fléché.

En 2013, la Société québécoise d’ethnologie me remet un certificat de reconnaissance.

Plusieurs de mes créations fléchées prennent place dans des collections privées.
fra her pt

Artisane Hélène Clément

Bonjour,

Je me nomme Hélène Clément.

Je suis une artisane du fléché depuis 2006. J'ai appris cet art au vieux métiers de Longueuil avec Marie-Berthe Guibeault-Lanoix.

Au départ c'est la technique qui m'intéressait. J'ai ensuite connu l'histoire, et depuis, j'ai eu la piqûre.

Je fais parti de l'association des artisans de ceinture fléchée de Lanaudière en tant qu'administratrice depuis 2008 et en tant que secrétaire depuis 2010.

Je fais des démonstrations, des ateliers et, dernièrement, j'ai participé à un super projet avec le CPVL : la caravane trad où j'ai initié au moins 1500 élèves du primaire dans les écoles primaires de Lanaudière.



 hel cle pt

Artisane Monique Picard

Bonjour,
"En 1973 à la fin d’un cours de tissage, Madame Germaine Galerneau, technicienne du ministère de l’agriculture, nous a donné une démonstration de ceinture fléchée. Je me suis procuré le livre Le fléché, l’art du tissage aux doigts de Françoise Bourret et Lucie Lavigne et j’ai pratiqué avec ce livre. J’ai mis l’artisanat de côté pour élever mes enfants. Puis, l’envie de recommencer m’a pris. J’ai trouvé des cours à l’école des Vieux-métiers de Longueuil avec Marie-Berthe Guibault-Lanoix.

Je suis retraitée de l'enseignement et j'ai un certificat en arts visuels.

Je fais partie du conseil d’administration de l'Association des artisans de ceinture fléchée.

Je co-anime la page Facebook Les artisans de ceinture fléchée

J’ai commencé à teindre mes laines avec des plantes,

En 2013, j’ai montré à flécher leurs jarretières aux femmes qui étaient jumelées à des Filles du Roy pour le voyage mémoriel en France. J'ai fait des démonstrations de fléché lors du Chemin des artisans à Disraeli en 2015. J'ai enseigné la base du fléché dans sept cercles de fermières.
Monique Picard"

Artisan Luc Pelot

Bonjour,
"Je suis membre de l’association et un de ses administrateurs ainsi qu’un modeste artisan.

Il est important pour moi de faire ma part afin que ce savoir-faire poursuive sa route pendant encore quelques siècles.

Nous tous, devons mettre l’épaule à la roue, afin de propager ce savoir-faire, que ce soit comme artisans-e, amant d’histoire, de la culture ou des arts.

Parlez-en autour de vous, suivez-nous sur notre page Facebook, visitez notre site internet, prenez votre carte afin de nous soutenir dans notre mission.

Il y a mille et une façons de s’impliquer, à vous d’y ajouter du temps. Au plaisir de vous côtoyer."

luc pelo ceintureflechee

Artisan Philippe Murphy

Bonjour,
Philippe est un flutiste irlandais. 

En 2010, il est approché par la troupe de gigue québécoise Reel et Macadam pour participer aux Rencontres de Folklore Internationales de Fribourg, en Suisse. 

En plus d’enrichir son répertoire de gigue et reel québécois, il découvre les ceintures fléchées qui font partie du costume des danseurs. 

Il devient fasciné par les motifs de flammes et d’éclairs. 

Il comprend rapidement que la technique de confection d’une ceinture fléchée a bien failli ne pas nous parvenir, et que c’est grâce à une poignée de passeurs de traditions que nous pouvons continuer de perpétuer un savoir qui est unique au Québec. 

Philippe a donc entrepris d’apprendre à flécher en 2013, afin de pouvoir confectionner un objet de grande valeur patrimoniale. 

Mais aussi pour être en mesure de maintenir le savoir en vie et le transmettre
.



Philippe Murphy

Artisan Yves Beaubien

Bonjour,
Je me nomme Yves Beaubien,
Au Québec, il y a très peu de personnes aptes à vous entretenir du sujet suivant: la ceinture fléchée, (technique de fabrication et historique).
Je suis une de celles-là.

Je pratique cette activité depuis 2005 et j'ai à mon actif plusieurs ceintures fléchée et autres accessoires.
J'anime un kiosque lors de divers festivals ou marchés de Noël.
J'enseigne cette technique de tressage.
Je donne des conférences d'une durée de 60 minutes à divers groupes comptant de 10 à 150 personnes.
J'expose mes pièces dans divers endroits.

En février 2010, je participe à une émission de Radio-Canada intitulée «C'est ça la vie animée», par monsieur Phillippe Schnobb et, en 2012, à un documentaire de Cogeco intitulé «La ceinture fléchée : symbole d'un peuple» et diffusé sur le Canal Savoir.


En 2009, je collabore à la traduction du volume «Fingerweaving untangled» en «Le fléché démêlé»

Je possède une important bibliothèque sur le sujet de même que des artefacts illustrant les diverses ceintures factices.
bob ceinture flechee.

Artisane Dominique Buchmann

Bonjour,
J'ai appris le fléché par le site "ceinturesflechees.net " puis par le biais de Facebook j'ai rencontré les artisans de ceinture fléchée de Lanaudière qui m'ont guidée et invitée à leurs ateliers rencontres où j'ai pu me perfectionner.

En France au sein d'une association de reconstitution historique Nouvelle France je présente le tissage aux doigts et forme quelques adeptes.
Dominique Buchmann

Artisan Jean Cadorette

Bonjour,
Je m'appelle Jean Cadorette et je suis retraité de la fonction publique.J'ai appris a faire du fléché en 1974 avec la troupe folklorique Les Sortilèges.

Depuis 2013,je collabore avec le Centre Marius-Barbeau à Montréal ou je confectionne des ceintures et j'y donne des cours pour les personnes qui désirent apprendre.

Je fais des démonstrations sur demande.On peut me rejoindre en passant par le centre Marius-Barbeau
.

Jean Cadorette

Artisan Éric Champagne

Bonjour,
Très tôt, je découvre l’attrait du travail manuel: papier, carton, bois font partie de mes découvertes. À partir de l’adolescence, ce seront les fibres. C’est à ce moment que je me familiarise avec différentes techniques : le tissage maya, la haute lisse et le fléché.

J’entreprends vers le milieu des années 80 des études en arts visuels ainsi qu’en enseignement. C’est aussi le début d’un apprentissage en solitaire du fléché à travers des livres. Je parviens à confectionner de petites pièces à multiple corridors. je m’aperçois que le fléché combine les deux grandes passions de ma vie : le patrimoine québécois et le travail manuel. Cette phase sera celle de la consolidation et de l’expérimentation. Plus tard, je rencontre par hasard une grande artisane qui aura une influence majeure sur mon apprentissage: France Hervieux. Celle-ci me donnera des cours et m’invitera à devenir membre de l’Association des artisans de ceinture fléchée.

Débute alors une longue collaboration avec l’association en y occupant divers postes au sein du CA et en participant à de nombreuses animations et expositions. C’est à ce moment que je découvre les standards anciens du fléché, la teinture végétale et le perlage. Cette période est caractérisée par une production intense et diversifiée où je consolide mes acquis et expérimente. Celle-ci se terminera sur un retour aux études en 1996 en ébénisterie.

C’est grâce à l’influence d’une autre grande artisane : Marie-Berthe G.-Lanoix qui, vers 2009, fera évoluer ma technique du fléché et ce, par le biais des couleurs. En effet, c’est lors d’animations de teinture végétale que je reviendrai au fléché, que j’avais quelque peu délaissé. Ma production sera dès lors presque exclusivement axée sur le perlage : technique d’insertion de perles de verre dans le textile avec couleurs végétales. Je suis fier de flécher dans Lanaudière, d’y travailler et d’y vivre.
 mau cote

Espace à vendre

pub logo

Confection d'une ceinture fléchée

  • slide1
  • slide2
  • slide3
  • slide4
  • slide5
  • slide6
  • slide7
  • slide8
  • slide9
  • slide10
  • slide11
  • slide12
  • slide13
  • slide14
  • slide15

Connexion